dimanche 7 mars 2010

Fillette enlevée et violée dans le Gard: "Si tu parles, si tu cries, je te tue" APPEL à TEMOINS des DYSFONCTIONNEMENTS JUDICIAIRES  « Les enfants ne sont pas protégés » Nous sommes déjà nombreux, venez nous rejoindre, les enfants qui dévoilent le secret de famille sont victimes, isolés, maltraités


Fillette enlevée et violée dans le Gard: "Si tu parles, si tu cries, je te tue"

Avatar
Par tian
le 07/03/2010 à 11:53, vu 6352 fois, 34 nombre de réactions
Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.




Gérard L., 48 ans, est soupçonné d'avoir enlevé et violé la fillette de sa voisine, dans la nuit de mercredi à jeudi, à La Grand-Combe, dans le Gard.
La fillette, âgée de 8 ans, a été sauvée par un homme qui participait aux recherches.
L'enfant venait de vivre sept heures de cauchemar.
Le violeur présumé a été interpellé quelques minutes après par les gendarmes.
Il avait déjà été condamné à deux reprises pour des faits à caractère sexuel, rappelle Le Parisien.
Il a été mis en examen pour « enlèvement, séquestration de mineur et viol ».
Vendredi soir il a été incarcéré.

Dans Le Parisien, Rosemonde, la maman de la fillette, dit que son voisin, le violeur présumé, « était très gentil. Toujours souriant, poli, très bien en apparence ».

Mercredi Gérard L. est venu frapper à la porte de Rosemonde, vers 18h 30, en lui précisant que la fillette « pouvait aller jouer sur Internet » chez lui.
A 20 heures, ne voyant pas sa fille revenir, Rosemonde est allé chez le voisin.
« En ouvrant la porte, j'ai pris peur, j'ai tout de suite pensé au drame. Et je m'en suis voulu, car je me suis dit que j'avais jeté ma petite dans la gueule du loup » confie la maman de la jeune victime.
La fillette a précisé à sa mère qu'elle « avait été abusée juste en dessous de la maison, chez Gérard ».
Puis le violeur a voulu aller au cimetière.
Un cimetière qui se trouve juste derrière la maison.
« Là ils se sont cachés pendant des heures » rapporte Rosemonde.

La fillette a été ainsi séquestrée dans ce cimetière jusqu'à jeudi, trois heures du matin.
Rosemonde dit que l'enfant ne pouvait pas crier car elle était menacée par son agresseur avec un couteau:
« Il lui disait: "Si tu parles ou si tu cries, je te tue" »

La fillette a été « séquestrée dans le cimetière où son père est enterré depuis un mois » confie Rosemonde.

Une maman qui dit que le violeur présumé avait l'intention de prendre le train du matin et de s'enfuir avec l'enfant:
« Si ma fille n'avait pas été découverte, je ne l'aurais jamais revue, j'en suis sûre ».



(Source: Le Parisien)

A lire sur LePost.fr:
- Fillette enlevée dans le Gard puis retrouvée dans un cimetière: que s'est-il passé?
- Fillette enlevée dans le Gard et retrouvée dans un cimetière: "Elle a été abusée"

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil