samedi 11 juin 2011

BRETAGNE ÉDUCATION NATIONALE SCANDALE DANS UN COLLEGE à QUIMPER












A écouter

 Comportements criminels contre les enfants


 Thierry NUSS 

Chef du point rencontre à l'Association "Le Goéland"
a constaté que Marine avait une griffure sur la joue.
Par courrier, il a accusé le papa de Marine de faire des photos corporels!!
Ensuite par courrier, il s'est expliqué qu'il craignait que le papa prenne sa fille en photo avec la griffure ...........
C'est "non assistance à personne en danger" 
Priver illégalement Marine de rencontrer son père, Thierry Nuss est complice des maltraitances très graves que subit Marine

Marine a dénoncé son oncle maternel d'abus sexuels, depuis elle ne voit plus son père, ni sa famille paternelle

Les Français attendent des décisions courageuses pour la protection des enfants
Changeons la réalité qui démolie les enfants


FAITS DIVERS INSOLITE BRETAGNE ÉDUCATION NATIONALE

Poupée gonflable et comédien nu, scandale au collège

Créé le 10/06/2011 à 18h03
Carte de localisation de Quimper (Finistère)
Carte de localisation de Quimper (Finistère) / Idé
Scandale dans un établissement scolaire de Quimper. Les 650 élèves du collège Max-Jacob, qui assistaient jeudi à un spectacle de la compagnie italienne Tony Clifton Circus dans la cour de l'école, ont été "atterrés" par la teneur du spectacle. Selon le principal, l'animation "Christmas Forever" a débuté avec une distribution de cigarettes, s'est poursuivi avec l'apparition d'une poupée gonflable et l'entrée en scène d'un comédien nu. Le spectacle n'est pas allé à son terme. Le procureur de la République va être saisi de cette affaire. Dans la plaquette de présentation de "Christmas Forever", qui indiquait que le spectacle s'adressait à un public de six ans et plus, aucun indice n'a éveillé les soupçons du principal, qui a fait interrompre la prestation, de "très mauvais goût", a-t-il précisé.

Ecouter 00:00:00 00:01:24 La Rédaction de RTL | 10/06/2011 - 14h15 écouter Des clowns débridés ont fait scandale, jeudi, lors d'un spectacle de théâtre de rue dans la cour du collège Max-Jacob Nicolas Bauby | 10/06/2011 - 18h15 écouter

Jean-Pierre Josse, le principal du collège Max-Jacob, est outré
L'affaire est relaté ce vendredi par "Ouest France" et le "Télégramme". "C'est gravissime, ils ont commis une faute impardonnable", a réagi le principal du collège, Jean-Pierre Josse. "Il y a une erreur de casting, ils n'ont pas adapté leur spectacle face à un public d'enfants de 11 ans", a-t-il ajouté.

"Ce sont des pseudo-artistes. Soit ils sont irresponsables, soit ils font dans la provocation, mais, si c'est le cas, ils doivent assumer", a poursuivi le principal, qui va saisir le procureur de la République de Quimper et signaler l'incident, après accord du conseil d'administration de l'établissement.

Depuis plusieurs années, le collège quimpérois, qui participe à la fête du quartier, accueille en son sein un spectacle le jeudi après-midi.

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil