lundi 22 mars 2010

Nos écoles sont-elles à ce point vulnérables ? Un instituteur pédophile autorisé à donner cours

Le tribunal de Courtrai l’a condamné… mais pas sanctionné.
 Le cas est tout simplement incroyable.

En Flandre, un enseignant vient d’être condamné pour détention d’images pédo-pornographiques. C’est en allant faire réparer son ordinateur que l’on a découvert des photos (plus d’un million) et des vidéos (jusqu’à 3.000) mettant en scène des enfants. Si les faits sont établis, cet instituteur de 44 ans vient pourtant d’être autorisé, par la Justice, à reprendre le chemin de son école. Impossible? Le tribunal de Courtrai l’a condamné… mais pas sanctionné. Pour Chris Vandecasteele, le directeur de l’établissement scolaire où professe – professait? – l’enseignant, il n’est pas question de le voir réintégrer l’équipe pédagogique.
Nous ne partageons pas l’avis du tribunal. Nous avons donc suspendu l’enseignant de manière préventive. Et pour l’instant, il reste suspendu. C’est maintenant au conseil d’administration de décider de la marche à suivre. Une possibilité est qu’il remette lui-même sa démission. Ce ne serait pas une mauvaise idée.

Aucun danger pour les enfants?

Le juge a pourtant estimé que l’homme ne représente « aucun danger pour les enfants » puisqu’il n’y a pas eu de maltraitance physique ni d’attouchements. Un argument que ne veut pas entre M. Vandecasteele.
Moi, je me range à 100% derrière le point de vue de l’enseignement officiel et ce point de vue, c’est « peu importe qui était cet homme, il détenait des images pédo-pornographiques ». Un enseignant qui entre en contact avec ce type d’images n’a plus sa place dans notre établissement.
Le parquet de Courtrai envisage d’interjeter appel. Mais la décision du juge doit interpeller, d’autant que la suspension (qui a ses limites) de l’enseignant condamné peut être vue comme une « arme » bien faible pour éviter qu’il entre à nouveau en contact avec ses élèves. Nos écoles sont-elles à ce point vulnérables?1

Actualité de l'enseignement > Fondamental > Un instituteur pédophile autorisé à donner cours >

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil